Le projet

fr logoDU LOCAL AU MONDIAL : les Nouveaux d����fis du volontariat

Le projet dans lequel se sont engagées les six associations de bénévoles de différentes parties d’Europe, a pour objectif principal de perfectionner et logotipo de Elloke-Tutmondende rendre  plus efficaces les  membres actifs de ces associations non gouvernementales avec une focalisation particulière sur les actions au niveau local.

L’idée du projet est né du constat que souvent les bénévoles engagés mettent à disposition beaucoup d’énergie dans leurs activités mais qu’il leur manque certaines compétences de niveau professionnel (souvent les compétences des actifs ne correspondent pas aux besoins permettant  de faire progresser le fonctionnement de leur association (il s’agit du problème de l’adéquation des compétences et des besoins de l’association).

Pour atteindre avec efficacité  l’objectif du projet le coordinateur et les partenaires ont planifié l’organisation de  six rencontres internationales pour des séminaires de formation.

Chacun d’eux est lié à l’un des thèmes suivants, qui sont fondamentaux pour les membres agissant spécifiquement au niveau local.

  • utilisation efficaces des outils internet et des réseaux sociaux pour une communication stratégique
  • gestion de ressources humaines et renforcement de la motivation des bénévoles.
  • gestion  budgétaire et recherche  de financements
  • organisation d’événements culturels locaux, collaboration avec des instances locales et des centres d’éducation.
  • gestion personnelle (maîtrise de soi, gestion du stress, maîtrise du temps)

La associations partenaires  d’ Elloke-Tutmonden en Europe sont:

1) Le premier séminaire de formation à Trieste (du 25 au 31 octobre 2013).

La rencontre �� été organisée et hébergées par l’association d’Espéranto de Trieste (Italie)

Rencontre composée de deux phases principales:

  • Discussion du projet, de sa gestion et planification des prochaines phases:

La toute première réunion  a commencé par le résumé et l’analyse du projet, de ses principales phases et de ses objectifs, par l’identification du logo du projet, la planification des séminaires suivants, la diffusion des thèmes et des productions concrètes à réaliser, s ‘en est suivi l’��laboration plus précise du calendrier  des séminaires de formation déjà prévu dans le cadre de l’évolution du projet :

  • France : Toulouse-Auzeville ( février 2014)
  • Grande-Bretagne (Ecosse) :  Pitlochry  (juin 2014), en lien et en parallèle avec le 1er congrès inter-celtique et de 109ème congrès écossais d’Espéranto.
  • Lituanie : Visaginas( Août 2014), en lien et en parallèle avec le festival culturel  « Viva vento 2014 »
  • Pologne : Bialystok (décembre 2014 ) en lien et parallèle avec le 15ème « Zamenhof-tagoj »
  • – Italie : Vercelli et sa province ( avril 2015) en lien et en parallèle avec   «Internacia Junulara festivalo 2015 »

2) Séminaire de formation sur l’utilisation efficace d’internet et des réseaux sociaux pour les bénévoles dans les organisations non gouvernementales:
Enseignement et exercices à partir de divers outils internet, durant lesquels ont été programmées plusieurs sessions pratiques dans le but d’une application immédiate des notions apprises, aidant à un fonctionnement gén��ral plus efficace du partenariat suivant divers points de vue et pour atteindre une coopération de dimension internationale plus forte et stable.

Suite au séminaire de formation se déroula les ”Aŭtunaj Karstaj Tagoj 2013”, évènement dans lequel ont été impliqués les participants.  Participèrent à cette rencontre environ 30 personnes; ceci permit aussi de faire connaitre et de valoriser le projet  à l’extérieur du partenariat.

Lire le rapport sur la rencontre et voir la vidéo sur le sujet.

2) Le deuxième séminaire organisé et hébergé par EUROKKA « Esperanto-Rok-Asocio » (France) eut lieu à Auzeville et Toulouse (du 20 au 24 février 2014).

Dum la renkontiĝo en Francio la trejnado de la engaĝitaj aktivuloj okazis jene:

Pendant la rencontre en France, la formation des participants s’est déroulée ainsi :

1) Session de formation sur thème principal, gestion des ressources humaines, gestion d’équipes de bénévoles sous la conduite d’un formateur professionnel : Cyrille Hurstel (Université de Strasbourg).

La formation a abordé plusieurs thèmes. Les thèmes traités ont permis aux participants de prendre conscience : des définitions relatives au management par objectifs, de quelques outils de gestion de projet, d’outils pour gérer les conflits au niveau individuel et au niveau de groupes.

2) Le second thème  de la formation  était l’organisation de spectacles dans le cadre de rencontres culturelles internationales : cette partie animée par Floréal Martorell assisté par Cyrille Poullet et le musicien et technicien Mélaine Desnos avec la contribution active et le soutien du groupe de musique lituanien Asorti (Club d’espéranto Espero de Visaginas) ainsi que de l’ingénieur du son Jean-Claude Patalano ( EUROKKA) a permis aux participants d’acquérir des connaissances et méthodes de base pour l’organisation de spectacles. Une démonstration pratique dans la salle de concert  « Les Marins d’Eau Douce » a permis de découvrir le matériel technique de base pour organiser un concert. Les partenaires  ont en outre  activement participé aux balances ( check sound) pour le concert du soir de JoMo ( Jean-Marc Leclercq) et de Sepa & Asorti, des artistes chantant entre autre en espéranto.

3) Bilan général de l’évolution du projet sur les objectifs atteints et sur les  étapes à venir de  son avancement.

Lire le rapport sur la rencontre et voir la vidéo sur le sujet.

3) Le troisième séminaire réalisé et hébergé par l’association Ecossaise d’Espéranto ( Grande-Bretagne – Ecosse) eut lieu �� Pitlochry (du 7 au au 9 juin 2014)

La partie essentielle de la rencontre a été dédiée à la discussion et préparation du rapport intermédiaire à rendre. Ceci a impliqué une phase d’évaluation d��taillée de l’évolution du projet, de planification des ��tapes à venir, plus précisément des plans sur la réalisation et valorisation des productions finales prévues dans le projet de partenariat.

Les partenaires ont discuté la possibilité de mettre à disposition le matériel de formation pensé  pendant les séminaires de formation prévus dans le calendrier sur le site du projet. Cette possibilité donne une visibilité à l’échelle mondiale et une accessibilité libre aux principales productions des formations prévues dans le cadre du projet.

Le séminaire de formation était lié aux premier congrès d’espéranto inter-celtique et au 109ème congrès d’espéranto écossais du 6 au 11 juin 2014, une rencontre internationale dans laquelle ont participé  70 personnes de 14 pays différents. Les circonstances particulières choisies pour organiser le séminaire de formation apportaient une valeur ajoutée internationale et ont permis de promouvoir le partenariat Grundtvig  à l’échelle locale, nationale, internationale, grâce à l’engagement à plusieurs niveaux de divers participants dans le cadre de différentes associations.

Les participants du séminaire ont eu la possibilité de se former et de profiter du programme culturel de l’événement,  de faire la connaissance du territoire local, de sa culture et de ses traditions et ont vécu une expérience interculturelle enrichissante. Ceci est une valeur ajoutée importante pour leur évolution personnelle en tant qu’acteurs de la vie associative..

Lire le rapport sur la rencontre et voir la vidéo sur le sujet.

4) Le quatrème séminaire de formation à Visaginas, Lituanie (du 27 au 29 août 2014).

A Visaginas le thème était « organisation d’événements culturels locaux, organisation et réalisation ».
Ont participé cinq partenaires et plusieurs lituaniens de diverses villes. L’ambiance était excellente et tout le monde fut satisfait des trois jours  dotés de beaucoup de programmes intéressants, qui à première vue ne semblaient pas liés entre eux, mais qui en effet présentaient plusieurs aspects et manières d’organiser, de préparer et réaliser un événement local.

La partie essentielle de la rencontre portait sur la culture traditionnelle lituanienne ; le programme commença par faire la connaissance de l’orgue en tant qu’instrument musical, qui a ��té décrit avec détail par une démonstration d’une sp��cialiste dans une église.

A l’occasion  d’importantes manifestations culturelles ou d’événements religieux l’orgue et les chanteurs ont toujours un rôle très important et il est indispensable d’organiser et  planifier les interventions musicales, leur durée et de s’adapter aux différentes circonstances.

S’en suivit la visite d’un moulin qui travaille encore de façon  traditionnelle par des méthodes artisanales et  approvisionne les  paysans en farine��; puis  nous avons appris à  faire  du pain  suivant une recette traditionnelle et cuire un  gâteau de fête au feu de bois.

A Visaginas les partenaires ont visité le Centre Culturel, où une employée de la Municipalité a présenté la ville, sa population, l’activité culturelle. Là nous avons aussi fait connaissance avec l’ensemble biélorusse de danse folklorique et chants traditionnels.

Dans l’organisation d’événements locaux, la participation et contribution des groupes ethniques musicaux  de la ville sont importantes et  ceci est très  utile pour favoriser l’échange et l’intégration des personnes de langues  et cultures différentes.  Les partenaires ont aussi appris  à faire des poupées traditionnelles en tissu.

Le dernière partie  très importante du porgramme comprenait l’ organisation d’un spectacle événementiel local .

Chaque année le groupe d’espéranto local à Visaginas organise à la fin du mois d’août  avec les autorités locales le grand  événement musical  ”Viva vento” pour célébrer la fin de l’été.
Les partenaires ont participé à plusieurs phases de la préparation, et sur scène  ont ��té présentés  des  groupes de musique et artistes de Pologne, de France, de Lituanie et de Visaginas  qui se sont produit devant un public  de plusieurs centaines de personnes.

La Télévison Locale  a fait une présentation du festival et des participants au projet Grundtvig présents à cette rencontre.

Lire le rapport sur la rencontre et voir la vidéo sur le sujet.

5) Le cinquième séminaire de formation à Bialystok et  ���Bjalistokaj Zamenhof-Tagoj” (du 9 au 12 décembre 2014)

Juste avant les  ”Bjalistokaj Zamenhof-Tagoj” du mois de décembre en Pologne, plus d’une vingtaine de collègues partenaires d’Italie, de France, de Lituanie, de Pologne et d’Ecosse sont venus  pour une formation à Bialystok. Le thème de la rencontre était�� ���la collaboration des espérantistes avec les instances et autorités locales”, sur lequel la ville a une longue et riche expérience.

La première réunion eut lieu dans le cadre d’une visite à l’Hotel de Ville, où une représentante du maire a montré de quelle manière la ville de Bialystok soutient les organisations non gouvernementales locales
Un débat s’en suivit sur des pratiques similaires d
ans les villes des autres partenaires.

Nous fûmes aussi accueillis au Centre Ludoviko Zamenhof, où l’employée Anna Talarczyk a présenté le fonctionnement du centre culturel et son action multiculturelle et collaboration avec des ONG. La hôtes ont aussi visité   la bibliothèque d’espéranto, dont l’histoire et les activités  ont été présentées par Elżbieta Karczewska.

Elle a également expliqué comment en étant parti de rien,  a pu être organisé le très  réussi 94eme mondial de l’espéranto à Bialystok (5000 partitipants) grâce à une collaboration efficace.

Bożena Bednarek la présidente de la Federacio des ONG de Bialystok apporta une contribution importante à cette rencontre.  Elle a fait part des  obstacles réels qui apparaissent pendant le travail bénévole  en Podlachie (région de Bialystok).

Les partenaires invités se sont promenés à travers le Bialystok hivernal  suivant l’itinéraire de l’espéranto, avec une visite  d’une demi- journée  de Supraśl et un voyage à travers la région; mosquée, cloître, musée des icônes ortodoxes et autres lieux  ont donné une  vue d’ensemble sur la vie culturelle unique à la frontière orientale de la Podlachie.

Lire le rapport sur la rencontre et voir la vidéo sur le sujet.

6) Le sixième séminaire de formation à Vercelli, Italie (du 28 au 31 mars 2015)

La sixième et dernière rencontre de tous les partenaires eut lieu dans la ville italienne Vercelli, du 28 au 31 mars 2015.  L’association qui invitait était le Groupe Espéranto de Vercelli “Mario Sola”.

Le thème choisi par le groupe de Vercelli était la gestion personnelle et la  motivation, cette fois -ci  non pas du point de vue ”encadrement de groupe” mais sous  un  angle ”individuel.”

La formation  a ��té encadrée par une spécialiste, la Dr. Elisa Vola, une professionnelle très compétente qui a réussi à impliquer tous les partenaires dans les diverses techniques et m����thodologies pour affronter les nombreux problèmes qui se présentent dasn la réalisation de projets.

Lire le rapport sur la rencontre

7) Deux rencontres bilatérales: visite des ��cossais à Visaginas et des polonais en Ecosse.

En juin 2015 cinq représentants de la Société Espéranto de Bialystok, qui n’avaient pas pu participer à la rencontre des partenaires à Pitlochry, ont visité l’association Ecossaise d’Espéranto pendant son congrès annuel du 5 au 7 juin 2015.

Lire le rapport sur cette rencontre

Au cours du même mois, deux membres de l’association écossaise ont rendu visite au groupe d’espéranto de Visaginas.

Lire le rapport sur cette rencontre

8) Information sur les projets de l’ EU à Lille, France, à l’occasion du 100ème Congrès Mondial d’Espéranto.

A côté de la série des rencontres planifiées, les objectifs atteints de ce projet de deux ans ont ��té présentés par les représentants du partenariat pendant le Congrès Mondial d’Espéranto à Lille à la  fin de juillet 2015.

Grâce à cette pr��sentation, plus de 2500 espérantophones participant au congrès ont pu découvrir les résultats du projet-Grundtvig ”Elloke Tutmonden”: formations acquises,  matériels produits et impressions des personnes des associations ayant participé.